Cette spécification sert de référence à l’évaluation de la performance et de la sécurité des gants d’examen en caoutchouc nitrile. Les exigences sont établies pour les gants en caoutchouc nitrile typiquement utilisés lors des examens médicaux, diagnostiques ou autres soins thérapeutiques. Des tests physiques sur les matériaux de fabrication et sur la  performance des gants sont couverts par cette spécification.

Essai 1 : ASTM D5151 – Détection de trous dans les gants médicaux  

Ce test consiste à soumettre un gant à une pression interne d’un litre d’eau, puis à évaluer toute fuite. Ce test détecte les trous qui fuient, ce qui compromet l’utilité du gant. L’adaptation de ce test dans des conditions sous pression est recommandée pour évaluer des trous plus petits, jusqu’à la taille d’aiguilles de calibre 21.

Essai 2 : ASTM D6319 et D3767 –  Dimensions physiques des gants médicaux  

Les dimensions sont déterminées à des emplacements spécifiques, y compris la longueur du gant, sa largeur au niveau de la paume et son épaisseur.

Essai 3 : ASTM D412 – Force et élongation sous tension des élastomères

Ce test évalue les propriétés de traction (tension) des caoutchoucs thermodurcissables vulcanisés et des élastomères thermoplastiques. Des échantillons de surface transversale uniforme sont testés sous un taux d’allongement constant. Pour les gants médicaux, les échantillons d’haltères (type C) sont coupés dans la partie plate du bord du poignet à la paume, la résistance à la traction et l’allongement ultime sont mesurés; une résistance minimale de 14 MPa et un allongement minimum de 500% sont requis.

Essai 4 : ASTM D573 – Vieillissement accéléré des gants médicaux

Les gants sont soumis à un vieillissement au four et testés pour leur résistance à la traction et leur allongement, avec ASTM D412, après vieillissement. Le vieillissement accéléré des gants médicaux suggéré est de 166 heures à 70 ° C, ou parfois de 24 heures         à 100 ° C pour un usage spécifique. Une résistance à la traction résiduelle minimale de 14 MPa et un allongement ultime de 400% sont requis.

Info technique : la réduction observée de l’allongement est causée par l’oxydation et le vieillissement thermique des élastomères.

Essai 5 : ASTM D6124 – Poudre résiduelle dans les gants médicaux  

La teneur en poudre solide à la surface des gants médicaux est déterminée par rinçage et filtration répétitifs des solides de l’intérieur et de l’extérieur des gants. Les procédures I et II sont adaptées pour mesurer respectivement la quantité de poudre par gant ou la quantité de poudre par unité de surface. Les gants sont considérés comme des gants exempts de poudre si la teneur en poudre est mesurée inférieure à 2 mg par gant.

En plus de la norme ASTM D6319, des tests pour les gants en nitrile dans les applications médicales sont requis au Canada et aux États-Unis pour les caractéristiques suivantes

  • ASTM F1670: Résistance à la pénétration du sang synthétique;
  • ASTM F1671 : Résistance à la pénétration d’agents pathogènes véhiculés par le sang;
  • ASTM F739 : Perméation de liquides et de gaz.

Au Groupe CTT on est en capacité de vous accompagner si vous voulez évaluer vos produits par rapport à ces normes, n’hésitez pas à nous contacter: info@gcttg.com.