Les tests de dynamométrie servent à évaluer la résistance mécanique d’un produit textile ou géosynthétique. Les textiles pour vêtements de protection, comme les uniformes de pompier, de travail, ou les vêtements militaires, doivent être soumis à des essais de dynamométrie pour en garantir leur résistance mécanique.

Validation de soudures de géotextiles

Dynamométrie sur géosynthetiques

Formation de notre personnel sur un équipement de dynamométrie

D’autres produits textiles plus techniques, comme les sangles, les cordages ou les harnais, sont aussi souvent soumis à des tests de dynamométrie pour des raisons de sécurité.

Les géosynthétiques nécessitent aussi leur lot de caractérisation dynamométrique : les soudures de géomembranes, les coutures des géotextiles, le poinçonnement hydrostatique les déchirures ou l’éclatement des géomembranes et géotextiles, notamment.

Les différents tests de dynamométrie incluent des caractérisations sous plusieurs contraintes, choisies en fonction de l’application du produit développé :

  • traction (ASTM D5034, ASTM D5035, ASTM D4885, ISO 10319);
  • cisaillement et déchirures (ASTM D4533, ASTM D5884);
  • compression (ASTM D6364);
  • poinçonnement (CAN/CGSB 4,2 No 11.2, TP 1324, ASTM F2878, ASTM D4833, ASTM D6241);
  • impact sur matériaux souples (ASTM D1790);
  • fluage (pour mesurer la déformation irréversible d’un matériau soumis à une contrainte).

À noter : la plupart de ces tests peuvent être réalisés dans un environnement standardisé, ou à température élevée ou basse (jusqu’à -90°C).

Au Groupe CTT, il est aussi possible d’évaluer le comportement d’un matériau soumis à d’autres contraintes mécaniques afin d’évaluer les résistance à la coupure (ASTM F2992, ASTM F1790 ou ISO 13997), la résistance à l’abrasion Martindale (ASTM D4966) ou la résistance à l’abrasion Stoll (ASTM D3885, ASTM D3886), ou abrasion Taber (ASTM D3884) pour les développements d’équipements de protection individuelle.

DEMANDE DE DEVIS
LISTE DES TESTS
ACCRÉDITATIONS