Les véhicules actuels ne sont pas encore équipés avec toute l’intelligence artificielle nécessaire pour interagir avec le conducteur et évaluer sa capacité à conduire son véhicule e ou son état de santé, mais nous sommes de plus en plus proches.

Le domaine des voitures connectées connait des prévisions de croissance annuelle cumulée de 96% pour les prochains 6 ans et des estimées de marché global atteignant plus US$1 billion d’ici 2023.

Ses innovations ne sont pas limitées à des véhicules automobiles privés uniquement mais au contraire pourront toucher différents moyens de transports dont les transports publics qui bénéficieront alors d’une valeur ajoutée pour les passagers.

Un des groupes multinationaux le plus connus autour du monde : Thalès Canada, a décidé de se concentrer dans un développement de ce type de technologie, pour répondre à des besoins particuliers au marché des transports. Pour ce projet il a décidé de compter avec l’expérience en recherche et développement du Groupe CTT.

Pour commencer dans ce projet, l’équipe avait un premier défi. Ils comptaient déjà avec l’expérience des capteurs utilisés dans d’autres marchés comme le vestimentaire ou la santé, où les capteurs sont en contact direct avec la peau de la personne. Mais dans ce cas, le besoin de développement indiquait que les capteurs devaient lire à travers différentes couches de vêtements. « Pour relever ce défi, nous avons utilisé des matériaux conducteurs volumétriques associés à des matériaux piézorésistifs afin de tirer profit de la sensibilité sur 3 axes », a déclaré Justine Decaens, Directeur Innovation Technologique – Textiles Intelligents au Groupe CTT.

Un deuxième défi était la création de l’interface pour le traitement des données de ces capteurs. Pour cette étape, l’équipe de Thalès et Groupe CTT ont commencé de zéro à faire des recherches pour ce sujet, de sorte à développer une solution sur-mesure.

Ils restent encore quelques barrières à éliminer comme le coût du système et l’éducation du public pour l’usage de ce type de développement. Aujourd’hui intégrer dans un véhicule déjà construit, un siège comme celui qui a été développé avec Thalès, n’est pas aussi simple. Il y a un besoin d’améliorer la production en masse et de conquérir les marchés où ce type de produit est particulièrement intéressant. Les applications peuvent être de toute sorte et chez Groupe CTT on est prêts pour apporter notre expertise et notre expérience au service de l’industrie textile.

Celui-ci sera le sujet de la conférence de Justine Decaens, Directeur Innovation Technologique – Textiles Intelligents à la 7ème Edition Conférence international sur Textiles intelligents et personnalisation en masse, du 13 au 15 novembre à Marrakech.

Pour plus d’information de cet article :PDF téléchargeable